jeudi 28 avril 2011

The Supreme Genius of King Khan & The Shrines - Land of The Freak

“On m’appelle le roi de la jungle, l’homme tigre, je suis King Khan et je suis accompagné de mes Sensationnels Shrines »

Fils d'immigrants indiens né à Montréal, King Khan jouait de la basse pour le groupe garage les Spaceshits mené par Mark Sultan. Arrivé en  Allemagne, King Khan forme les Shrines, un "big band soul psychédélique."

"Flamboyant comme James Brown avec la soul de Al Green sous extasy et le rock des Animals aux stéroïdes (...) King Khan pousse le volume à fond."



Aucun commentaire:

Publier un commentaire